Le Comité Braine Autrement, membre de la plateforme Occupons le terrain, a obtenu gain de cause auprès du Conseil d’Etat pour son recours introduit contre le très controversé « contournement Ouest ». Pour rappel, la commune de Braine l’Alleud a fait part, au mois de juin 2016, de sa volonté de créer un contournement routier reliant la route de Piraumont à la chaussée de Tubize et présenté comme une route « zéro carbone ». Une dénomination commode – basée sur le supposé désengorgement du quartier de la gare, sur la réduction estimée du temps de trajet des véhicules ainsi que sur la garantie d’y privilégier des modes de circulation « doux » – qui a en tout cas motivé la Commission européenne à doter le projet d’un financement FEDER. Depuis le début, cependant, les études d’incidences et les analyses d’impact sur l’environnement manquent et deux ans plus tard, les preuves de cette diminution proclamée du Co continuent de se faire attendre : à ce jour, l’étude « bas carbone » n’est en effet toujours pas disponible, même si, poussée dans le dos par l’Auditeur du Conseil d’Etat, la commune a finalement décidé de commander une Etude d’Impact Environnemental. Une situation qui continue d’étonner les riverains et les membres du comité qui avaient fait parvenir pas moins de 400 lettres de réclamation aux autorités communales lors de l’enquête publique et qui posent aujourd’hui la question de la base légale de ce financement FEDER pour un projet qu’ils qualifient de «balafre » morcelant la campagne « sans réelle considération pour les habitants, la faute et la flore de ce coin historiquement agricole ». D’autant que cette route « bas carbone » facilitera aussi (surtout ?) l’accès aux deux zonings existants et à celui que l’intercommunale InBW espère implanter dans les mois qui viennent. Un zoning qui ferait disparaitre trente-deux hectares de zones humides et de prairies, qui couperait le trajet du Ravel et qui nécessiterait la réalisation d’une route là où passent aujourd’hui sentiers et chemins creux. Un zoning qui verrait le jour tandis que des emplacements sont abandonnés ou restent en friche sur les deux autres zonings existants… Bas carbone, vous avez dit bas carbone…

Le infos sur le site du comité Braine Autrement : http://braineautrement.org/le-conseil-detat-nous-donne-raison/