En savoir plus sur chaque collectif

La coordination Occupons le terrain regroupe une vingtaine de collectifs et une poignée d'associations, mobilisés ensemble pour la sauvegarde de territoires et ressources (terres agricoles, eau, forêts, espaces verts, zones protégées,...).

 Vous trouverez ci-dessous la liste des membres.

Plate forme pour la protection d'un exceptionnel ensemble paysager à caractère naturel et agricole de 300 ha, situé dans l'Est de l'agglomération liégeoise.

En savoir plus

54 hectares d’une des meilleures terres agricoles de Wallonie (8 agriculteurs concernés) menacés par l’extension de la zone d’activité économique (ZAE) de Perwez et la construction d’une route de contournement.

En savoir plus

Fondé en 1983 pour s’opposer au projet de liaison autoroutière entre Cerexhe-Heuseux et Beaufays (projet CHB) et préserver 200 hectares menacés qui représentent une région de haut intérêt biologique et paysager  parfaitement préservée.

En savoir plus

45 ha de bonnes terres agricoles -dont plus de 80% sont des terres labourables et 50 % en agriculture biologique- menacées par un projet de zoning de l’intercommunale IDELUX.

En savoir plus

Collectif citoyen en lutte contre la privatisation du bois des croisettes, une parcelle forestière de plus de 136 ha appartenant à la Commune d’Aubange. Jamais un domaine de cette taille n’a été privatisé en Wallonie.

En savoir plus.

Collectif cherchant à préserver  32 ha de prairies et de zones humides à Braine-l'Alleud, qui disparaîtraient au profit une nouvelle "zone d'activités économiques" et d'un contournement.

En savoir plus.

Collectif citoyen ayant pour objectif la préservation des terres, de la nature et de la ruralité et l'arrêt du projet de route d'accès à Pairi Daiza (phases 2 et 3 - inutiles car dédoublent des voiries qui contournent déjà les villages). 

En savoir plus

Cette zone de 6 ha est menacée pour y faire construire des logements. Le projet a été lancé en 2011 et depuis, des citoyens se battent pour préserver cet espace vert et de potagers, qui est l’un des derniers sur la commune d’Ixelles.

En savoir plus

 Afin d'empêcher la destruction de la Sablière de Schoppach (Arlon, Belgique), sa forêt et ses espèces menacées par un projet de zoning PME, un collectif a occupé le lieu entre octobre 2019 et mars 2021.

En savoir plus

Plate forme citoyenne d'opposition à l’installation d’une usine à tarmac sur  le territoire d'Assesse...

En savoir plus

Le Tuiniersforum des jardiniers regroupe une trentaine d'espaces verts et potagers bruxellois, menacés (ou non) par des projets immobilier et/ou de bétonisation.

En savoir plus.

Charleroi Respire est une association créée à l'initiative d'habitants de Marcinelle-Bruyère opposés projet de l'E420 au sud de Charleroi, plus particulièrement, le "trident light"

En savoir plus

Le propriétaire du Bois de Harre (Manhay) opère actuellement l’achat des chemins publics traversant ses bois. Des chemins très fréquentés et appréciés par les habitants locaux et touristes depuis des decénnies. Aucune motivation sinon le seul intérêt du propriétaire. Chemin à vendre regroupe des citoyens spoliés mobilisés !

En savoir plus

Le collectif cherche à protéger 55 ares en plein centre ville plantés d’arbres majestueux.

En savoir plus.

Créé en juillet 2019, le collectif On est pas des Pilons lutte contre l’installation de poulaillers industriels dans la commune de Nassogne.

En savoir plus

Nous sommes un collectif citoyen qui défend la forêt du Val Saint-Lambert (Bois de l’Abbaye Seraing, Belgique) contre un méga projet immobilier appelé « Le Cristal Park/ Free time Park » comprenant la construction de logements, de bureaux et d’activités récréatives.

En savoir plus

Le Bois d’Avroy est un bois urbain menacé par un projet de ‘parc résidentiel privé’ de la société General Construction. Le Collectif lutte pour sa préservation...

En savoir plus

Collectif citoyen en lutte contre la construction d’habitations de loisirs en zone  agricole et forestière dans le village d'Herbeumont. Ces habitations causeraient de grands dommages à la nature ...

En savoir plus

Nous sommes un collectif de 5 jardiniers qui avons décidé d'occuper, sans autorisation préalable, un terrain pour créer un espace commun où le travail donne à manger, - où la biodiversité se développe et où convivialité et l'action protectrice apprennent à s'opposer aux actions destructrices en place depuis trop longtemps...

En savoir plus

Le site de la Chartreuse est une forêt urbaine déployant 170.000 m2 de biotope. Depuis 3 ans, l’étendue est menacée d’être amputée de 25.000 m2 d’arbres (voire plus) dans l’intérêt d’un projet immobilier « Matexi ». L’association de riverain.e.s « Un Air de Chartreuse » œuvre sans trêve à la préservation et la valorisation du site...

En savoir plus

Face à la relance imminente d’un projet immobilier sur la Fosse Albecq (une friche de verdure), les habitant.e.s de Braine-le-Comte se mobilisent pour conserver cette poche de biodiversité au sein du quartier, et y développer des projets construits par tou.te.s et pour tou.te.s!

En savoir plus

Vert et Vie s'est constitué pour protéger le site de la Roche au Faucons -  un site d'intérêt paysager majeur situé en bordure de la Boucle de l'Ourthe - face aux nombreux projets immobiliers qui voudraient s'y installer. Ce collectif lutte pour que cette zone soit considérée comme agricole et donc non constructible  ...

En savoir plus

Collectif citoyen de protection du champ des Cailles - un des derniers espace de terre arable et nourricière en région Bruxelloise ou fleurit un projet d’agriculture urbaine écologique et participative - menacé par un projet de construction de logements alors que des alternatives existent  ...

En savoir plus

Le Collectif Un Spa Nature SVP asbl lutte depuis 2019 contre un projet immobilier de village de vacances sur le site de Mambaye-Hoctaisart et plus globalement, contre la frénésie immobilière dans la commune de Spa  qui menancent l'environnement naturel...

En savoir plus

Le comité “Sauvons Aische Rural”, composé d’habitants du village d’Aische-en-Refail, se mobilise face à un projet de construction de 235 logements (+-130 maisons, 10 immeubles à appartements) sur un terrain de 17,5 hectares, emplacement de l’ancien camping et du Manoir de Là-Bas  ...

En savoir plus

Le collectif  des "Antennes de Lessive” lutte pour préserver 42 hectares de forêts contre un projet immobilier de grande ampleur dans le village de Lessive ... 

En savoir plus

Le collectif  des "Celly-C-Nous” lutte dans commune de Sainte-Ode pour préserver un domaine public de 83ha boisés  menacé par un projet de complexe touristique de luxe ... 

En savoir plus

Le comité “Les Grenouilles du Bois l'Evêque ” milite pour protéger le Bois l’Evêque  des prédations immobilières. Il s'agit un bois urbain de plusieurs hectares localisé sur la commune de Liège dans le quartier de Cointe, à quelques dizaines de mètres de la Gare des Guillemins  ... En savoir plus

Le collectif "Autour des Orchidées" protège une soixantaine d’hectares, située sur les hauteurs de Liège, des assauts répétés de divers projets immobiliers. Pour les protéger de manière durable, il vise la création d'un plan d'aménagement de la zone en concertation avec les habitants et le collectif ... En savoir plus

Le collectif  “Stop Alibaba & Co ” se bat contre l'extension de l'aéroport de Liège à Bierset qui vise à doubler son activité d'ici 2040 et à accueillir le géant de l'e-commerce Alibaba. Tout cela réduirait  à néant tous les efforts wallons en matière de réduction des émissions de CO2, et détruirait des terres fertiles qui abritent une grande diversité de faune et flore ... En savoir plus

Situé à Huy (Tihange), couvrant une superficie de 7 ha, le site du Château de la Motte (Springuel) est d’une richesse patrimoniale incontestable mais la société Houyoux Constructions souhaite y construire un méga-lotissement...

En savoir plus

Le collectif "Vert prairie" protège une prairie permanente enclavée de 2ha située au coeur du village d'Horion à l'ouest de Liège contre un projet immobilier du promoteur Maisons Blavier.

En savoir plus

Le collectif  “Nalvaux ” cherche à préserver un site naturel qui jouxte le terril de Sainte-Barbe classé comme "Site de Grand Intérêt Biologique" d'une superficie de 7 hectares dans le quartier Molinvaux-Naniot à Liège. 

En savoir plus

Esprit Boncelles ne « s’attaque » pas à un seul site, tant les projets immobiliers d’envergure sont dans les cartons de la Ville de Seraing...

En savoir plus

Entre les communes de Liège, Fléron, Saive et Beyne‐Heusay, un vallon aux flancs escarpés, arrosé par de nombreux ruisseaux, un magnifique espace naturel et paysager, plusieurs fermes en exploitation, classées ou reprises au patrimoine wallon est menacé par de nombreux projets immobiliers non appropriés.

En savoir plus

L'Asbl Rencontre des Continents poursuit une double démarche de formation aux enjeux environnementaux et socio-économiques de nos modèles de sociétés actuels et de promotion d'une citoyenneté responsable et solidaire visant l'engagement dans un projet de société plus respectueux de l'environnement et de l'humain...
En savoir plus.

FIAN Belgium lutte pour le droit à l’alimentation tant au niveau international qu’ici en Belgique, où elle travaille avec les mouvements paysans, des associations  et tous les mouvements sociaux réclamant une transition vers des systèmes alimentaires durables respectueux du droit à l’alimentation.

En savoir plus

Le Réseau de Soutien à l’Agriculture Paysanne (ReSAP) est composé d’associations, de citoyens et collectifs souhaintant soutenir concrètement l’agriculture paysanne et la souveraineté alimentaire. La question de l'accès à la terre mobilise le ReSAP annuellement à l'occasion de la journée des luttes paysannes.

En savoir plus

La Fédération Inter environnement Wallonie compte 150 associations membres, asbl ou associations de fait, actives en matière de défense de l’environnement. La fédération se bat pour un développement durable et lutte contre les atteintes à l’environnement, que ce soit à l’échelon local, régional, fédéral, voire européen.

En savoir plus.

Les Actrices et Acteurs des Temps Présents, c’est un front social, pas un mouvement citoyen.

Front avec les ouvriers et les fermiers, les allocataires sociaux, les musiciens, les comédiens, les artistes et leur statut, les chômeurs et leurs contrôles.

C’est le début en 2013 : un front contre toutes les austérités ouvert par des métallos et des paysans, dans une alliance improbable.

Une méthode : la marche pour relier les luttes de territoire et les résistances militantes.

Une perspective politique claire : « faire pays dans un pays ». C’est-à-dire : instaurer dès à présent une autre légitimité face à celle qui tente encore de dominer les souffles fragiles du vivant.

Marches des communs, des réparations, des scandales ou des merveilles, ouverture de la Quincaillerie des temps présents en 2014, du Dk en 2019, création d’une boutique de produits de luttes, des kabarets politiques, des liens et des compagnonnages partout, beaucoup.

Et un Manifeste. Une déclaration d’Extension.

En savoir plus.

Lieu Liégeois d’émancipation collective et de création d’alternatives, l’asbl Barricade est également un espace public de débat et une plate-forme favorisant la rencontre des différents mondes militants.

En savoir plus

En tant que syndicat, la FUGEA défend vos intérêts d’agriculteurs lors des concertations politiques. La Fugea prend position pour une agriculture paysanne et familiale rémunératrice, en phase avec les attentes des consommateurs.

En savoir plus

L'Asbl Terre en Vue veut faciliter l’accès à la terre en Belgique pour des agriculteurs et agricultrices porteuses de projets agroécologiques et soustraire les terres de la spéculation foncière par une propriété et une gestion collective ...
En savoir plus.