En savoir plus sur chaque collectif

La coordination Occupons le terrain regroupe une quinzaine de collectifs et des associations mobilisés pour la sauvegarde de territoires et ressources (terres agricoles, eau, forêts, espaces verts, zones protégées,...).

 Vous trouverez ci-dessous la liste des membres.

Plate forme pour la protection d'un exceptionnel ensemble paysager à caractère naturel et agricole de 300 ha, situé dans l'Est de l'agglomération liégeoise.

En savoir plus

54 hectares d’une des meilleures terres agricoles de Wallonie (8 agriculteurs concernés) menacés par l’extension de la zone d’activité économique (ZAE) de Perwez et la construction d’une route de contournement.

En savoir plus

Fondé en 1983 pour s’opposer au projet de liaison autoroutière entre Cerexhe-Heuseux et Beaufays (projet CHB) et préserver 200 hectares menacés qui représentent une région de haut intérêt biologique et paysager  parfaitement préservée.

En savoir plus

45 ha de bonnes terres agricoles -dont plus de 80% sont des terres labourables et 50 % en agriculture biologique- menacées par un projet de zoning de l’intercommunale IDELUX.

En savoir plus

Collectif citoyen en lutte contre la privatisation du bois des croisettes, une parcelle forestière de plus de 136 ha appartenant à la Commune d’Aubange. Jamais un domaine de cette taille n’a été privatisé en Wallonie.

En savoir plus.

Collectif cherchant à préserver  32 ha de prairies et de zones humides à Braine-l'Alleud, qui disparaîtraient au profit une nouvelle "zone d'activités économiques" et d'un contournement.

En savoir plus.

Collectif citoyen ayant pour objectif la préservation des terres, de la nature et de la ruralité et l'arrêt du projet de route d'accès à Pairi Daiza (phases 2 et 3 - inutiles car dédoublent des voiries qui contournent déjà les villages). 

En savoir plus

Cette zone de 6 ha est menacée pour y faire construire des logements. Le projet a été lancé en 2011 et depuis, des citoyens se battent pour préserver cet espace vert et de potagers, qui est l’un des derniers sur la commune d’Ixelles.

En savoir plus

Le Réseau de Soutien à l’Agriculture Paysanne (ReSAP) est composé d’associations, de citoyens et collectifs souhaintant soutenir concrètement l’agriculture paysanne et la souveraineté alimentaire. La question de l'accès à la terre mobilise le ReSAP annuellement à l'occasion de la journée des luttes paysannes.

En savoir plus

Plate forme citoyenne d'opposition à la création d'un nouvelle route régionale entre la vallée de la Meuse et l'E411 sur le territoire d'Assesse.

En savoir plus

Le Tuiniersforum des jardiniers regroupe une trentaine d'espaces verts et potagers bruxellois, menacés (ou non) par des projets immobilier et/ou de bétonisation.

En savoir plus.

Charleroi Respire est une association créée à l'initiative d'habitants de Marcinelle-Bruyère opposés projet de l'E420 au sud de Charleroi, plus particulièrement, le "trident light"

En savoir plus

Le propriétaire du Bois de Harre (Manhay) opère actuellement l’achat des chemins publics traversant ses bois. Des chemins très fréquentés et appréciés par les habitants locaux et touristes depuis des decénnies. Aucune motivation sinon le seul intérêt du propriétaire. Chemin à vendre regroupe des citoyens spoliés mobilisés !

En savoir plus

FIAN Belgium lutte pour le droit à l’alimentation tant au niveau international qu’ici en Belgique, où elle travaille avec les mouvements paysans, des associations  et tous les mouvements sociaux réclamant une transition vers des systèmes alimentaires durables respectueux du droit à l’alimentation.

En savoir plus

En tant que syndicat, la FUGEA défend vos intérêts d’agriculteurs lors des concertations politiques. La Fugea prend position pour une agriculture paysanne et familiale rémunératrice, en phase avec les attentes des consommateurs.

En savoir plus

Lieu Liégeois d’émancipation collective et de création d’alternatives, l’asbl Barricade est également un espace public de débat et une plate-forme favorisant la rencontre des différents mondes militants.

En savoir plus

La Fédération Inter environnement Wallonie compte 150 associations membres, asbl ou associations de fait, actives en matière de défense de l’environnement. La fédération se bat pour un développement durable et lutte contre les atteintes à l’environnement, que ce soit à l’échelon local, régional, fédéral, voire européen.

En savoir plus.

La plateforme "Acteurs des temps présents" regroupe des personnes du milieux, agricole, syndical, culturel, associatif, étudiant, académique. Tous ensemble ils s'unissent pour faire face et combattre la situation socioéconomique actuelle.

En savoir plus.