La Région a refusé le permis pour le ViciGal dans le bois de Sorinne-la-Longue !!!

La Région a refusé le permis pour le ViciGal dans le bois de Sorinne-la-Longue !!!

Le ViciGAL est un projet de mobilité douce et touristique (cheminement cyclo-piéton type voie verte) porté par la Région Wallonne. Il se déroule sur 42 kilomètres reliant Huy à Yvoir traversant cinq communes : Yvoir, Assesse, Gesves, Ohey et Huy. 

Du béton dans la forêt…

Il a tout du projet vertueux mais nous savons tou.te.s que le diable peut se cacher dans les détails… Dans ce cas-ci, le « détail » est que ce projet prévoit de créer des revêtements imperméables (béton bi-bande, bitume) dans des zones sensibles d’un point de vue de la biodiversité dans les villages de Sorinne-La-Longue et Crupet.

Au vu de l’importance écologique des zones traversées par le ViciGAL, celui-ci aura des impacts importants en termes de destruction d’habitats naturels, de perturbations de la faune et de perte de connectivité écologique, ainsi qu’un impact important sur le paysage.

Le collectif « Non au béton dans notre bois » s’est donc constitué contre cet aspect du projet afin de proposer une alternative plus respectueuse de l’environnement et de la nature.
Mais il y avait aussi une autre surprise dans ce dossier…

…et sans permis ?

Imaginez… Se lancer dans la construction d’une maison, signer un contrat avec un entrepreneur, sans même demander un permis d’urbanisme. Impensable, n’est-ce pas ? Pourtant, c’est bien ce qui s’est passé à Assesse dans le cadre du projet ViciGAL.

Lors d’une réunion d’information le 20 décembre 2022, la question du permis d’urbanisme a été clairement posée au gestionnaire du projet et au bourgmestre d’Assesse. Leur réponse ? Un permis n’est pas nécessaire.

Mais il n’aura fallu que peu de temps au collectif nouvellement créé pour comprendre que, vu l’ampleur des travaux, un permis était bel et bien obligatoire. Sous la pression de notre collectif, la commune d’Assesse a finalement introduit une demande de permis. Et coup de théâtre : le fonctionnaire délégué a REFUSÉ le permis pour les travaux prévus dans le bois de Sorinne-La-Longue.

C’est une belle victoire pour la nature et les promeneurs qui ne veulent pas de béton dans le bois !

Empêcher un recours

C’est aussi une victoire pour notre collectif… mais la commune a le projet de déposer un recours contre cette décision d’ici fin juin. La vraie victoire serait que la commune d’Assesse prenne enfin en compte les alternatives que nous avons proposées, alternatives qui permettent d’éviter le bois.

Notre collectif poursuit sa mobilisation pour un ViciGAL réfléchi et respectueux de notre environnement ! Nous ferons tout ce qui est possible pour contrer ce recours.

 

Contact : nonaubetonsll@gmail.com

Page Facebook : https://www.facebook.com/groups/469235125321420