Val Saint-Lambert (Seraing) – ELIA doit respecter les conditions du permis et la période de nidification!

Val Saint-Lambert (Seraing) – ELIA doit respecter les conditions du permis et la période de nidification!

La société ELIA est en train de construire une liaison souterraine reliant la future centrale TGV à Seraing au poste électrique ELIA de Rimière. Ce projet a été contesté sous de nombreux aspects.

Suite à la manière particulièrement « sauvage » dont les travaux étaient menés (en particulier le saccage des arbres du bois de Seraing et de nombreux incidents occasionnés par le chantier), la Ville de Seraing a pris la décision, le 13 février dernier, de suspendre le chantier.

ELIA a introduit une demande de dérogation auprès de la Région Wallonne, qui lui a été accordée ce 31 mai.

Le collectif « Le Bois du Val » est très colère devant cette décision et demande à la Ville de Seraing d’agir pour contrer ce qui risque d’être un nouveau massacre environnemental.

Nous sommes très en colère et a besoin de vous. En effet, Elia pourrait rentrer très prochainement dans le bois du Val et y effectuer un vrai saccage en vue de procéder aux travaux préparatoires pour la ligne à haute tension. En pleine période de nidification et malgré le permis d’urbanisme et les conditions mises par la Ville qui l’interdisent.

Comment cela se fait-il? Malgré ces interdictions, Elia a introduit une demande de dérogation auprès de la Région Wallonne, qui lui a été accordée ce 31 mai. Cela signifie qu’Elia et ses sous-traitants pourraient procéder à l’abattage, l’élagage, au broyage de plusieurs arbres, haies et buissons dans deux zones naturelles du bois, à son entrée au-dessus du pont, ainsi qu’au niveau du chemin des Macrales, entre les prairies, un site d’une grande valeur pour la biodiversité.

Nous rappelons que ces sites abritent de nombreuses espèces, dont des espèces communautaires protégées. Citons notamment la présence du pic noir, du pie-grièche écorcheur, du lucane cerf-volant, de diverses espèces de chauves-souris et aussi de la cigogne noire qui niche à proximité de cette zone. C’est donc pour protéger cette zone sensible et la biodiversité qu’elle y accueille que le permis interdisait fermement ce type de travaux entre le 1er mars et le 31 juillet et spécifiquement entre le 15 février et le 15 août dans les zones forestières ou la présence des pics et d’arbres d’intérêts pour la faune (pics et chauves-souris) est confirmée. Cette date a même été reculée au 1er octobre pour encore mieux protéger certaines espèces de chauves-souris.

Nous sommes fermement opposés à cette dérogation et nous tenons à rappeler qu’à de maintes reprises, Elia a enfreint les conditions du permis et porté de graves atteintes à la nature, notamment au Chemin des Papillons, malgré les recommandations.

Nous continuons la mobilisation et le combat. Le profit d’une multinationale ne peut pas passer devant la santé des habitants et la préservation de la nature. Quand des règles claires, des lignes rouges sont tracées, elles doivent être respectées.

Nous demandons à la Commune de Seraing, qui avait pris une bonne position en interdisant tout chantier dans cette zone durant la période de nidification et d’user de tous les moyens en sa possession pour empêcher cela.

Nous demandons :

  1. Que la commune n’octroie aucune autorisation de voiries comme elle a déjà annoncé le faire si pareil cas de figure devait se présenter;
  2. D’aller en appel de cette décision de la Région Wallonne.

Nous ne sommes pas impuissants. Nous sommes depuis plusieurs années des sentinelles pour préserver le Bois du Val. Nous vous appelons une fois de plus à vous mobiliser.

Nous vous fixons rendez-vous lundi 17 juin devant le conseil communal à 19h45 (Esplanade de la Mairie à Ougrée).

Respect de la période de nidification ! Pas de machine dans nos bois durant cette période! Respect de la nature!