Localisation : 5310 Aische-en-Refail (Eghezée)

Date de création : Décembre 2020 (Création du collectif) Mai 2021 (Création de l’ASBL)

Statut juridique : ASBL

Description du site :

Ce site est l’ancien site du camping de Là-Bas situé à Aische-en-Refail (Eghezée) constitué d’un parc arboré de 18 hectares, d’un château et d’une ferme attenante (répertorié en totalité en zone de loisirs). La zone boisée concernée par le projet s’inscrit pourtant dans un couloir qui contribue, de manière notable, au maillage écologique entre Grand-Leez et Noville-sur-Mehaigne.

Menace :

Ce site est menacé par la mise en place d’un projet immobilier de grande enverdure (lotissement de 235 logements -dont des immeubles à appartements-, un vaste parking, un commerce et éventuellement une maison de retraite et une crèche).

La mise en œuvre du permis d’urbanisation se fera en trois phases sur seulement 5 ans (début 2023 à fin 2027). Parallèlement à ces trois phases purement résidentielles, trois autres phases, hypothétiques, ne sont pas encore organisées dans le temps et sont dépendantes des opportunités et du contexte économique lié au coronavirus. Ce projet, promu par Monsieur Vincent Riga et sa société Virimmo est ouvertement soutenu par le bourgmestre, avant même les résultats de l’étude d’incidence.

Dans les conséquences néfastes de ce projet, notons :

• L’impact sur la ruralité : Augmentation de 43% de la population en 5 ans.

• L’impact en termes de mobilité et du charroi généré pendant les travaux, et plus encore après exécution : 400 à 500 véhicules de plus sur le réseau existant dans un village peu desservi en transports en commun.

• L’impact environnemental : ultime poche de biodiversité au milieu d’une zone d’agriculture intensive, maillon essentiel d’un couloir écologique et attenant à une zone venant d’être classée « de grand intérêt biologique » (cfr. Fiche 3518 – Vieux Nachaux – ruisseau d’Aische).

• L’impact de cette augmentation massive de population sur tous les services publics d’Eghezée et de ses villages (mobilité, écoles, centre culturel, centre sportif, …).

Plus globalement, ce projet s’inscrit en contradiction totale avec les différentes politiques en matière de mobilité, de protection de la biodiversité ou encore du « stop béton » visées dans la Déclaration de Politique Régionale. Il va également à l’encontre de la volonté régionale traduite dans le schéma de développement du territoire qui énonce l’objectif de « préserver des territoires non urbanisés à vocation naturelle, agricole, sylvicole et récréative » (p. 33).

Projet alternatif :
La garantie de la protection du patrimoine bâti historique et de son parc !
La réhabilitation du Manoir en logements/crèche/maison de repos pour un vrai projet intergénérationnel ou en espace culturel ainsi que la préservation du parc arboré par la création de sentiers pédestres, de lieux de rencontre,… Les idées ne manquent pas!

Site internet :
Site internet : www.sauvonsaischerural.be
Facebook : Camping de Aische – Participation citoyenne
Adresse courriel : info@sauvonsaischerural.be