La Préfecture de Saône-et-Loire n’autorisera pas le projet d’établissement d’une méga-ferme d’élevage de bovins sur le territoire de Digoin, petite commune de bord de Loire. L’élevage devait concerner plus de 4000 bovins constitués pour l’essentiel (3910 têtes sur 4000) de jeunes bêtes destinées à y être engraissées avant d’être exportées vers le Maghreb, la Turquie ou la Chine. L’exploitant est bien connu dans la commune où il gère, dans le quartier pavillonnaire de Neusy, un élevage de 800 vaches allaitantes et c’est apparemment sur sa réputation que s’est appuyé le « conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques » pour remettre un avis négatif soulignant les « antécédents très défavorables [de l’agriculteur] en matière de maîtrise des nuisances et de la capacité à respecter les obligations réglementaires applicables ». Cet avis a apparemment été déterminant dans la prise de position de la préfecture qui avait déjà été alertée par pas moins de 68.000 signatures réunies en seulement quelques jours par l’association Agir pour l’Environnement qui, avec la Confédération paysanne, France Nature Environnement, Attac ou Europe Ecologie les Verts, s’était opposée dès le début à la création de cette ferme-usine dont les deux principaux hangars ont toutefois été déjà construits. L’agriculteur, Daniel Viard, dispose maintenant de deux mois pour contester la décision auprès du tribunal administratif de Dijon.

Avec Le Monde : http://www.lemonde.fr/planete/article/2018/05/04/le-prefet-de-saone-et-loire-rejette-un-projet-de-ferme-aux-4-000-bovins_5294218_3244.html Et aussi Damien Boutillet de France3-Régions : https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/projet-ferme-4000-vaches-digoin-commissaire-enqueteur-emet-avis-negatif-1361103.html