Retours sur la conférence de presse (17/09/2018) – Des collectifs et associations de citoyens qui unissent leurs forces afin de donner une vision de l’urbanisme plus « verte » et plus globale : tel est le but d’ « Occupons le terrain – Liège ».

Voir aussi le reportage de RTC et l’article de la DH et le memorandum « Liège autrement ».

Un promoteur immobilier qui débarque dans votre quartier avec un projet de lotissement qui va détruire de nombreux hectares d’espaces verts… Une bretelle autoroutière surgie de nulle part pour « désengorger » une agglomération ou un zoning… Une commune qui ne dispose pas d’un plan d’aménagement du territoire et qui traite donc tous les dossiers au coup par coup sans vision d’ensemble… »

Des situations vécues par de nombreux citoyens aux quatre coins de la Wallonie qui ont souhaité faire face à la menace sur l’environnement et le « vivre ensemble » dans leur quartier. Cela a conduit à la naissance de collectifs ou associations de riverains afin de réunir et informer ces derniers dans chaque quartier.

Mais ce n’était pas encore suffisant, nombreux sont ceux qui, en Wallonie et à Bruxelles ont été confrontés à diverses questions : « Mais comment faire ? Où trouver les renseignements et les arguments ? Comment mobiliser les autres habitants ? Comment se faire entendre ? ».

Ils ont donc décidé de se coordonner pour développer la solidarité entre eux et aider de nouveaux groupes nés dans l’urgence à réagir efficacement. C’est ainsi qu’est né au printemps le réseau « Occupons le terrain ».

« Occupons le Terrain / Liège » réunit à ce jour divers collectifs d’habitants : la Plateforme Ry-Ponet, Un Air de Charteuse, le collectif Nalvaux (Liège), l’Association Rî des Moulins (Beyne-Heusay), Vert & Vie (Esneux) et des associations : SOS Mémoire de Liège, Le Vieux Liège (défense du patrimoine liégeois), le centre culturel Barricade.

Jean Peltier (Plateforme Ry-Ponet) explique leurs démarches : « Nous avons organisé une première journée de débat et d’action le 14 avril à Liège. Nous avons rédigé un manifeste précisant nos revendications. Et, au quotidien, nous essayons de mettre nos intelligences et nos énergies en commun – notamment lors des enquêtes publiques – pour mieux nous épauler et nous faire entendre ».

Avec ce mémorandum intitulé « Liège autrement », « Occupons le Terrain / Liège » a la volonté de construire autrement l’avenir de la ville et de son agglomération, en mettant au cœur de la démarche les aspirations et les propositions des habitants.

Le réseau a donc définit quatre grandes priorités :

  • la gestion de ces « biens communs » doit être envisagée avec prudence et respect, en faisant passer la qualité de la vie et le souci de l’avenir avant les intérêts privés, particuliers ou à court terme.
  • disposer d’un inventaire fiable des informations indispensables à la prise de décision pour élaborer une planification du développement de la ville et de son agglomération dans cet esprit. Cet inventaire fait largement défaut aujourd’hui. Il reprendrait les besoins en matière de logement, un cadastre des ressources existantes en matière de logement à rénover ou reconstruire ainsi qu’un cadastre de l’ensemble des espaces verts existants (tant publics, déjà en cours, que privés) dans la perspective d’en assurer la protection et la valorisation.
  • un accès aux informations nécessaires telles que la publication systématique de l’ensemble des dossiers de demande de permis d’urbanisme et d’urbanisation sur les sites internet des communes concernées ainsi que l’information rapide et la consultation des comités de quartiers, des collectifs d’habitants, des associations expertes en matière d’urbanisme et de défense du patrimoine.
  • un soutien conséquent des autorités communales à la présentation de projets – constructifs, documentés, réfléchis – portés par des collectifs ou associations, pour ce qui concerne l’aménagement du territoire qui permettra via la possibilité de proposer des projets et de voir ceux-ci pris en considération, une réappropriation de la ville par ses habitants et par ses usagers.

Info : olt.liege@gmail.com – 0486/41.38.03

Categories: Réseau