Le 8 novembre dernier, le collectif « Sauvons les terres bio de Weyler et Hondelange » avait réalisé une interpellation citoyenne devant le Parlement wallon  pour expliquer son opposition au projet de l’intercommunale Idelux de transformer l’affectation de 50 hectares au Plan de secteur afin de faire passer ces terres de leur statut actuel de « zone agricole » en « zone d’activités économiques mixtes et industrielles », le but de la manœuvre étant de pouvoir y construire des extensions de zonings industriels.

Le Parlement devait rendre un avis le 22 novembre. Il a été reporté « à une date ultérieure pour donner plus de temps à la réflexion ».

De son côté, le ministre de l’Aménagement du territoire (et de l’Agriculture) Willy Borsus a demandé au Pôle Environnement du Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE) de rendre un avis détaillé sur ce projet et il a décidé de se rendre sur place pour « bien mesurer et évaluer la situation de terrain ».

Comme il a déclaré récemment qu‘« il faudra voir tout ce qu’on peut mettre en place pour préserver la terre agricole et sa vocation agricole, plutôt que de systématiquement la grignoter »,  il reste à espérer que cette visite de terrain sera l’occasion pour lui de concrétiser cette belle résolution.

Categories: Collectifs